Archive

Category Archives for "Publications"

Comment enlever de la rouille sur du carrelage ?

Une maison bien entretenue se remarque à travers l’aspect impeccable de ses murs, des mobiliers et de son sol. Si le nettoyage de ce dernier demande un temps considérable à la plupart des ménagères, elles sont toutes horrifiées devant les taches de rouille sur le carrelage. Ce phénomène est causé par la présence prolongée d’un métal rouillé sur les carreaux. Cette tache peut être observée sur le grès cérame, sur la faïence et sur tous les autres types de carrelage. Si votre question consiste à savoir comment ôter cette tache de votre sol, voici pour vous les astuces les plus efficaces.

Produits de nettoyage présents dans le commerce

Lorsqu’une trace de rouille apparait sur votre carrelage, il existe dans le commerce des produits chimiques destinés à faciliter son nettoyage. Vous trouverez aisément sur le marché des détachants spéciaux dont la fonction première consiste à ôter la rouille sans attaquer votre carrelage. Ces produits sont idéaux pour traiter efficacement les taches de rouille sur tous les types de carreaux, qu’ils soient utilisés à l’intérieur ou à l’extérieur. Ils sont généralement vendus autour de 15 euros par litre.

Outre ces produits, il est aussi possible de verser directement de l’antirouille sur la tache et de frotter le sol. Il est important après l’opération de rincer le sol avec une quantité abondante d’eau pour éviter d’éventuelles réactions chimiques avec le carrelage.

Nettoyer la tache de rouille avec des astuces traditionnelles

Au-delà des produits chimiques spécialement conçus, il existe de nombreuses astuces de grand-mère pour venir à bout des taches de rouille sur le carrelage.

L’utilisation du bicarbonate de soude

Avant de passer à la phase pratique, vous devez vous munir de certains éléments qui seront utilisés au cours de l’opération. Il s’agit du bicarbonate de soude ou de sodium, du jus de citron, d’un liquide vaisselle, ainsi qu’un chiffon de cuisine.

  • Il faudra dans un premier temps effectuer un mélange de bicarbonate et du jus de citron jusqu’à obtenir une pâte homogène.
  • Il faudra ensuite verser le mélange obtenu sur la tache et le laisser agir durant un minimum de trente minutes. Ce temps permettra aux propriétés décapantes du produit de faire leur effet.
  • Servez-vous du chiffon pour nettoyer énergiquement la tache tout en rinçant la surface avec un mélange d’eau chaude et de liquide vaisselle.

Vous pouvez au besoin vous servir d’un grattoir en plastique pour retirer les taches. Si après la première manipulation les salissures persistent, il est recommandé de réitérer l’opération pour retirer les résidus de rouille ancrés dans le carrelage.

L’utilisation du sel et du citron pour enlever les taches de rouille sur le carrelage

Cette méthode simple vous demandera du jus de citron et du sel pour vous débarrasser de toutes les traces de rouille sur votre carrelage.

  • Vous devrez répandre du gros sel sur la tache. Si vous disposez de sel fin, il fera aussi l’affaire. Vous devez alors le saupoudrer sur la partie à nettoyer.
  • Il vous faudra ensuite verser le jus de citron sur le sel, puis le laisser agir durant une petite heure.
  • Vous devez alors frotter la tache avec le reste du jus de citron avant de rincer le sol avec une grande quantité d’eau et de laisser sécher.

Si la marque résiste par endroit, il vous suffit de renouveler l’opération depuis le début jusqu’à obtenir un sol entièrement étincelant.

Si vous ne disposez pas de jus de citron, il existe une autre alternative qui consiste à le remplacer par du vinaigre blanc qui fera parfaitement l’affaire.

Du vinaigre blanc ou du coca-cola pour ôter la tache

Disponibles généralement dans votre cuisine et dans votre réfrigérateur, ces produits vous seront aussi d’une grande utilité pour retirer la tache de rouille sur votre carrelage. Il vous faudra pour cela verser du coca ou du vinaigre blanc sur la marque et le laisser agir durant toute une nuit. Il suffira ensuite de frotter légèrement le sol pour le rendre propre.

Motorisation Portail : Le guide pour bien choisir

De plus en plus en vogue, la motorisation de portail est une bonne alternative pour ceux qui ne veulent plus faire des allers-retours pour ouvrir leur portail. Cependant, certaines conditions doivent être réunies pour que cette motorisation puisse avoir lieu. Et en plus de ça, il existe différents types de motorisations de portails. Quels sont alors les critères qui permettent de choisir la motorisation adéquate ?

 

Avant la motorisation : bien s’assurer de la compatibilité

Il arrive parfois que les professionnels chargés de la motorisation d’un portail se rendent compte que celui-ci n’est pas compatible avec la motorisation choisie. En effet, certains portails ne résistent pas à la motorisation en raison de la nature de leurs matériaux de fabrication (c’est par exemple le cas des portails faits en PVC).

C’est pour ça qu’il est avisé de d’abord s’assurer de cette compatibilité. En cas de non-compatibilité, des travaux seront nécessaires afin de rendre la motorisation du portail possible. Une fois que cette étape est franchie, on peut passer à celle du choix du type de motorisation.

Les divers types motorisation pour les portails à vantaux

Ce qui va déterminer encore une fois le choix de la motorisation, c’est le type de portail. Pour les portails à deux vantaux, deux choix sont possibles : celui de la motorisation à vérin ou celui de la motorisation à bras.

La motorisation à vérin

Ce genre de motorisation de portails s’applique à des portails plutôt lourds. Dans le cadre de sa mise en œuvre, un mur peut servir de support (le cas échéant, on peut se servir d’un poteau) de prolongement. Une autre méthode est de se servir d’un mur qui serait placé perpendiculairement au portail. Cette motorisation se distingue par des fixations qui se doivent d’être solides pour la bonne raison que le mouvement de traction est fait en direction du pivot du portail.


La motorisation à bras

Par rapport à la motorisation précédente, la motorisation à bras est bien plus imposante. Elle a aussi l’avantage d’être plus rapide. Le dispositif requis pour son installation peut être mis sur n’importe quel type de portail, notamment les portails lourds et ceux qui sont moyens. À la différence de la motorisation à vérin, la motorisation à bras a beaucoup moins besoin des fixations. Son installation prend en compte divers éléments tels que : la cadence, la solidité du portail, l’alimentation électrique, etc.

Le type de motorisation pour les portails coulissants

La plupart du temps, les portails coulissants sont installés afin d’être motorisés (même s’il peut arriver qu’il y ait des exceptions). Cette motorisation peut être prise en charge par des professionnels ou par les particuliers eux-mêmes.

Pour que la motorisation d’un portail coulissant soit une réussite totale, il est indispensable que certaines mesures nécessaires soient adoptées ou vérifiées :

  • La qualité du fonctionnement de la motorisation de votre portail coulissant va dépendre du rail de guidage qui sera choisi. C’est pour ça qu’il faut demander conseil afin d’opter pour un bon rail de guidage.
  • Une fois la motorisation installée, il faut vérifier que toute la longueur du portail coulissant est prise en compte par le mouvement automatique.
  • Le moteur se doit d’être à la fois rigide et souple. Cela lui permet d’être en mesure d’absorber les obstacles qui pourraient éventuellement se placer sur la trajectoire pendant que le portail est en train de coulisser.
  • La forme du rail est importante dans la mesure où certains modèles supportent mal les intempéries. Les professionnels vous conseilleront beaucoup plus les rails de forme arrondie ou de forme triangulaire.

Store banne motorisé : Comment choisir et quels critères ?

Les stores bannes sont appréciés en raison de leur capacité à pouvoir protéger de la chaleur. Lorsqu’ils sont motorisés, ils offrent en plus le confort. La diversité des modèles peut vite devenir un facteur de confusion pour celui qui veut s’en procurer un. Comment s’y prendre alors pour effectuer son choix de store banne motorisé ? Découvrez ci-dessous les critères à prendre en compte dans le cadre de ce choix.

L’armature du store banne

Tout store banne comprend une armature. Celle-ci est composée de plusieurs éléments : un tube d’enroulement, deux bras, une toile et une barre de charge à l’avant. Le type d’armature du store banne est un critère de qualité dans la mesure où le prix et la durée de vie du store banne dépendent grandement de la qualité de l’armature.

On distingue plusieurs types d’armatures :

  • Les armatures avec bras à câbles ;
  • Les armatures avec des bras télescopiques ;
  • Les armatures à ruban carbomère et tension constante ,
  • Les armatures à roulement à billes et ruban carbomère.

Chaque armature dispose de spécificités. Les stores bannes haut de gamme utilisent toutes les armatures citées excepté celles avec les bras à câbles. Ces armatures disposent aussi de différentes résistances au vent. Cette norme est reconnaissable par le biais de la formule : « NF EN 13 561 ». Elle est affichée sur les produits homologués.

Le type de motorisation et de toile

En second lieu, il faut s’intéresser au modèle de toile et au type de motorisation de votre store banne.


La motorisation

 

Du côté de la motorisation, on se retrouve face à deux choix concernant les modes d’activation du store banne : l’utilisation du bouton poussoir ou celle de la télécommande. Dans le premier cas, la motorisation est filaire. Elle est effectuée de manière à ce que le moteur soit disposé dans le tube d’enroulement. Ce dernier est connecté grâce à un câble au bouton-poussoir (qui se trouve le plus souvent sur un mur). Il faut aussi préciser que le bouton-poussoir peut être placé à l’intérieur ou à l’extérieur de la maison, mais doit être mis à proximité du store banne motorisé.

Dans le cas de l’usage de la télécommande, la motorisation est radio. Elle dispose de l’avantage d’être plus rapide à installer. Le dispositif n’aura en effet besoin que d’un câble d’alimentation électrique. Pour faire face aux pannes éventuelles, les professionnels conseillent de choisir les modèles de moteurs qui sont fournis avec une télécommande de secours


Le type de toile

 

À l’heure actuelle, la majorité des toiles de stores bannes sont faites en acrylique imputrescible. Elles sont également traitées pour ne pas laisser passer les rayons uv. Outre ces caractéristiques, l’utilisateur a le choix entre plusieurs couleurs. Certains utilisateurs veulent que la couleur dure le plus longtemps possible. Dans ce cas, ils doivent opter pour des toiles qui ont été teintées dans la masse.

Les stores bannes haut de gamme disposent aussi de toiles fabriquées en polyester. Certains modèles bénéficient même de l’enduit en PVC et des finitions microperforées. Ce type de toiles a des performances au-dessus de la moyenne.

Par ailleurs, il est important que la toile puisse contenir la chaleur afin de protéger ceux qui seront assis sous le store banne. La performance thermique passe donc en ligne de compte. Il faut ajouter à ça la résistance de la toile, car il serait dommage qu’elle se déchire à court terme. Et pour finir, il y a l’aspect de la protection naturelle : certaines toiles ont été traitées spécialement pour être naturellement protégées contre les moisissures ou encore les salissures.

Le guide et comparatif pour choisir ses portes de placard

choisir ses portes de placard

Les portes de placard représentent des accessoires assez importants. Vous devez les choisir avec soin. En effet, elles doivent répondre à des exigences de praticité. Elles doivent vous offrir une réelle commodité puisque vous utilisez tous les jours votre placard. De plus, ces portes doivent correspondre à votre goût et s’intégrer dans la décoration d’ensemble de votre intérieur. Plusieurs critères vous permettent de choisir des portes de placard esthétiques et pratiques.

porte de placard

Le type de portes de placard

Plusieurs modèles de porte de placard existent sur le marché. Leur choix dépend en premier lieu de l’espace disponible. Mais, vous prenez également en compte votre goût et le design recherché.

Les portes coulissantes

Les portes coulissantes demeurent les plus en vogue et les plus commodes pour les placards. Elles présentent de nombreux avantages. Elles n’empiètent nullement sur votre pièce et vous laissent suffisamment d’espace pour circuler librement devant votre placard. Ces dernières conviennent très bien pour vos placards dans les grandes pièces comme dans les chambres restreintes. Vous trouverez une vaste gamme de portes coulissantes pour placard. Elles affichent un design impressionnant et s’adaptent à toutes les décorations d’intérieur. De plus, vous pourrez choisir vos portes parmi un large panel de dimensions.

Les portes battantes

Toutefois, vous pouvez opter pour des portes battantes si vous disposez suffisamment de place. Assurez-vous de pouvoir les ouvrir intégralement dans ce cas.

 

Le design des portes de placard

Votre choix de portes doit aussi prendre en compte vos attentes en matière de design et d’esthétique. Optez donc pour des portes de placard dont l’apparence vous convient. Vous disposez d’une large gamme de matériaux. Retenez des portes dont le style vous correspond et s’harmonise avec votre intérieur. Vous trouverez des portes de placard :

  • recouvertes d’un miroir
  • laquées
  • en bois brut
  • vernies
  • textures noires
  • blanches

Vous pouvez aussi choisir des portes qui créent un élégant contraste avec le reste du décor de votre intérieur. Une autre alternative consiste à opter pour des portes de placards qui affichent un magnifique mélange de coloris. Enfin, accordez une attention particulière aux détails des portes retenues. En effet, les poignées, la couleur des rails et des montants représentent des éléments qui comptent pour apprécier le design d’ensemble des portes de placard retenues.

placard dressing

Les mesures des portes de placard

Un autre critère incontournable pour le choix des portes de placard demeure les dimensions. Assurez-vous de retenir celle dont les mesures conviennent exactement avec votre placard. Avant de partir pour l’achat de ces portes, prenez le temps de mesurer soigneusement les différentes dimensions. Pour éviter des surprises désagréables lors de l’installation, n’hésitez pas à recourir à l’assistance d’un professionnel. Il vous aidera à relever les bonnes mesures. L’acquisition de porte sur mesure vous évite les bricolages et les coupes assez fastidieuses pour la pose de vos portes de placard. Achetez vos portes de placard dans des showrooms spécialisés qui vous garantissent des matériels de qualité.

Outre les portes de dimensions adéquates, assurez-vous que le kit comprend l’ensemble des accessoires pour une installation simple et rapide. En effet, vous aurez besoin de roulements, de rails et d’amortisseurs pour la pose de ces portes. Ces vérifications vous évitent d’avoir à effectuer des achats complémentaires préalables à leur mise en place des portes. Optez donc pour un pack complet de portes de placard. Demandez aussi un manuel d’installation qui pourra vous guider lors de la mise en place. Exigez tous ces accessoires même si vous pensez que vous ne pourrez pas poser personnellement ces portes. En effet, ils se révèleront également indispensables pour un spécialiste.

Comment bien aménager sa salle de bain ?

Véritable espace de bien-être et de détente, la salle de bain est une pièce qui doit être à la fois esthétique et fonctionnelle. Pour pouvoir l’aménager de manière optimale, il est nécessaire de prendre en considération plusieurs critères. Si vous faites construire ou rénover votre maison et que vous souhaitez réussir l’aménagement de votre salle de bain, alors vous êtes au bon endroit. Grâce aux conseils et astuces mis à votre disposition dans les informations ci-dessous, vous n’aurez en effet plus aucun mal à procéder de manière efficace à l’aménagement de cette pièce.

La surface et l’emplacement

Même si la salle de bain doit idéalement être placée à côté des chambres, le choix de son emplacement doit être effectué en fonction des points d’arrivée et d’évacuation des eaux. Pour ne pas avoir à faire face à des problèmes d’écoulement d’eau, il est recommandé d’opter pour une pente en ce qui concerne l’évacuation des eaux. La surface de votre salle de bain dépendra quant à elle du type d’aménagement qui vous intéresse, du nombre de salle d’eau que vous voulez installer ainsi que de la composition familiale. En général, sa surface varie entre 3 et 5 m2. Si votre famille compte par ailleurs plus de quatre personnes, il est préférable de disposer d’au moins deux salles de douche.

 

Opter pour une douche ou une baignoire

Si vous avez des enfants âgés de plus de dix ans, vous pouvez opter pour l’installation d’une douche dans votre salle de bain. Par contre, pour que vos enfants qui ont moins de dix ans puissent prendre dans les meilleures conditions leur bain, il est préférable de procéder à la pose d’une baignoire. Les adeptes des bains pourront quant à eux opter pour la pose d’une douche et d’une baignoire afin de pouvoir en profiter durant leurs moments de relaxation. Le choix d’une vasque double ou simple dépendra par ailleurs de vos habitudes et de l’espace dont vous disposez. Pour bénéficier du maximum de confort, n’oubliez également pas d’effectuer avec minutie le choix du miroir et des meubles dans lesquels sera installé le nécessaire de toilette.

Les accessoires et les matériaux

Pour offrir un bel aspect esthétique à votre salle de bain, il faudra également choisir avec soin le carrelage qui y sera posé. Pour éviter des chutes malencontreuses, optez pour un revêtement de sol non glissant. La tendance actuelle étant le carreau de ciment, vous pouvez procéder à la pose de ce dernier si vous souhaitez offrir un aspect original à votre salle de bain. Pour donner de la chaleur à cette pièce, n’hésitez également pas à y installer des meubles conçus en bois afin d’obtenir une ambiance chaleureuse. Pour ne par ailleurs pas avoir de désagréables surprises avec le temps, choisissez aussi des accessoires de qualité durant l’aménagement de votre salle de bain. Au nombre de ces accessoires figurent :

  • Le sèche-serviette ;
  • Les parois de douche ;
  • La robinetterie.

 

L’électricité et l’éclairage

En dehors de la plomberie qui revêt une grande importance durant l’aménagement d’une salle de bain, il est aussi indispensable de mettre un accent particulier sur les installations électriques. Puisqu’il est primordial qu’un éclairage adéquat soit installé autour du miroir et au plafond, il faudra préférer des ampoules qui ont une lumière de couleur blanche, car cette dernière se rapproche beaucoup plus de la couleur naturelle. Ne sous-estimez également pas le nombre de prises qui seront installées dans cette pièce. En fonction de vos exigences et besoins, il faudra penser à la brosse à dents électrique, le sèche-serviette, le rasoir électrique ou le sèche-cheveux. Puisque l’électricité et l’eau ne font en outre pas bon ménage, il est primordial de mettre une certaine distance entre eux. Pour ce faire, adressez-vous à un professionnel afin de pouvoir obtenir des conseils adaptés.